Räikkönen chez Lotus

 

Räikkönen débarque chez Lotus

Après deux saisons passées en rallye, Kimi Räikkönen retrouvera un baquet de Formule 1 la saison prochaine. L’ancien champion du monde s’est en effet engagé avec Lotus !


Räikkönen de retour :

 
Et la rumeur devint information ! Kimi Räikkönen, annoncé depuis plusieurs semaines de retour dans le paddock F1, sera bien sur la grille de départ en Australie le 18 mars prochain. Le Finlandais a en effet paraphé un contrat de deux saisons avec Lotus-Renault GP, renommée Lotus la saison prochaine. L’écurie drivée par Eric Boullier met ainsi un terme à quelques moments de doutes, liés principalement au vrai-faux retour de Robert Kubica un volant de F1 en mains. Le Polonais étant exempt, au moins pour le début de saison, le management de l’écurie d’Enstone a été contraint de se chercher d’autres pistes. Et surtout d’éviter les errements (légitimes) du début de saison dernière.

Pour porter au firmament les couleurs de Lotus, et surtout tirer la quintessence d’une monoplace qui n’aura, quoiqu’il arrive, pas le potentiel de développement des Top teams, Boullier a donc misé sur Räikkönen. Champion du monde en 2007, 18 fois vainqueur d’un grand prix, auteur de 16 pole positions et 62 podiums, l’ancien pilote Ferrari sera le porte-drapeau de Lotus en 2012. Clairement à bout de course en 2009 au sein de la Scuderia, «IceMan» s’était challengé sur le WRC, censé être moins stéréotypé et un peu plus «dilettante» que la F1. Mais deux saisons sans résultat (il n’a jamais fini mieux que 5e, en Turquie en 2010, lors de 21 rallyes disputés), un budget à boucler (il pilotait à travers sa structure Ice1Racing cette saison en tant que client de Citroën), et un avenir clairement bouché dans la discipline (aucun volant officiel disponible en 2012) l’ont clairement incité à revenir vers ses premiers amours. Reste à savoir si Räikkönen pourra rapidement se réadapter à la F1, qui n’est plus tout à fait la même que celle connue en 2009…


Mon envie de Formule 1 était redevenue plus forte que tout récemment


Kimi Räikkönen

«Je suis ravi de revenir en Formule 1 après un break de deux ans et je suis reconnaissant envers Lotus Renault GP qui m’offre cette opportunité. Ma période en WRC a été une étape utile dans ma carrière de pilote, mais je dois reconnaitre que mon envie de Formule 1 était redevenue plus forte que tout récemment. Le choix de Lotus Renault GP a été facile parce que j’ai été impressionné par l’envergure des ambitions de cette équipe. Maintenant, je n’attends qu’une chose, jouer un rôle important pour amener l’équipe vers la première ligne de la grille», confie le pilote dans un communiqué.


Gérard Lopez très ambitieux pour Lotus :


La question du pilote leader réglée, Lotus doit également se pencher sur celui qui fera équipe avec le Finlandais. La doublette Petrov-Senna, ce dernier ayant remplacé Heidfeld en cours de saison, n’ayant pas vraiment apporté satisfaction, on peut légitimement s’interroger pour savoir si l’un des deux conservera son volant. Certaines déclarations en forme d’adieux du Russe au terme de l’ultime GP du Brésil laissaient d’ailleurs poindre une légère amertume, peut-être annonciatrice d’un avenir déjà connu de l’intéressé. D’autant que Gérard Lopez, le président de Genii Capital, la structure-mère de Lotus, est intervenu pour rappeler les hautes ambitions de son écurie : «Toute l’année, nous avons persisté à dire que notre équipe était au début d’un nouveau cycle. Nous avons travaillé très dur en coulisses pour établir les fondations d’une structure efficace et brillante et faire en sorte de nous battre très bientôt au plus haut niveau. La décision de Kimi de revenir en F1 avec nous est la première étape d’une série d’annonces qui devraient nous transformer en un concurrent encore plus sérieux dans l’avenir.»

Alors que l’écurie possède dans ses rangs, via Gravity, un talent reconnu de tous, Romain Grosjean, elle pourrait donc être tentée de changer son duo à 100%, ce qui n’est pas vraiment une habitude dans le paddock. Le Franco-suisse, champion GP2 cette saison, est courtisé par plusieurs écuries, et Boullier tout comme Lopez pourraient être tentés de régler ce dossier avant de le voir s’envoler vers la concurrence. Surtout que l’arrivée de Räikkönen, et de ses nombreux (gros) sponsors, assure un avenir financier plus serein pour l’écurie, et donc moins de pression pour choisir un pilote «financé» comme a pu l’être Petrov par exemple.

 

 

raeikkoenen-debarque-chez-lotus-full-diapos-large.jpg

 

 

logorubrique.png
Par Guillaume Serres, 29-11-2011

 

 

raikkonen-a-fait-ses-grands-debuts-en-rallye.jpg

 

 

36886a-gp-monaco-le-podium-ne-tient-plus-du-mirage-pour-raikkonen.jpg

 

 

s5-wrc-catalogne-raikkonen-s-ameliore-il-fait-des-tonneaux-dans-le-shakedown-62633.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 30/11/2011

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport