Sanctions e vues

nasri-suspendu-deux-ans-full-diapos-large.jpgLe journal L’Equipe annonce ce mardi que la FFF réfléchirait actuellement à l’éventualité de sanctionner certains internationaux pour leur attitude lors de l’Euro 2012.

Principal concerné : Samir Nasri, qui pourrait même peut-être dire adieu à la Coupe du Monde 2014.

Le football français tournera-t-il un jour véritablement la page Knysna ? Après ce qu’il s’est passé lors du dernier Euro, il est permis d’être pessimiste. En effet, même s’ils ne sont pas allés jusqu’à refaire le coup du bus et de la grève surprise de l’entraînement, les Bleus n’ont pas véritablement redoré leur blason en Ukraine. Sur le terrain tout d’abord.

Mais également en dehors. A tel point que la Fédération française de football (FFF), au bord de la crise de nerfs, envisagerait sérieusement de prendre des sanctions à l’encontre de ceux qui ont fauté. Soit le quatuor Samir Nasri, Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa et Yann M’vila. Et le plus en danger se trouve évidemment être le premier nommé, auteur de multiples incartades…


Nasri battra-t-il le record d’Anelka ?


Ainsi, après son but égalisateur contre l’Angleterre lors du premier match, Nasri avait enjoint aux journalistes de L’Equipe à fermer leur g…* Une attitude revancharde qui n’avait pas été du goût de tous, même si Noël Le Graët, le président de la FFF, avait alors essayé de minimiser l’affaire, tout en recadrant le joueur. Une précaution inutile apparemment puisque le Mancunien remettait cela après la défaite en quarts de finale contre l’Espagne en insultant copieusement un autre journaliste en zone mixte*.

Et, si vous ajoutez à cela un comportement dans le groupe qui n’aura été que très diversement apprécié, vous comprendrez mieux le pourquoi du climat d’exaspération qui règne actuellement au siège de l’instance.

D’où cette information publiée par L’Equipe ce mardi comme quoi Nasri risquerait une suspension de deux ans, record de Nicolas Anelka battu (Ndlr : l’ancien Parisien avait pris 18 matches de suspension pour ses insultes à l’égard de Raymond Domenech, ce qui équivaut à une période d’environ 18 mois de suspension).


Quatre matches de suspension pour les autres ?


Pour l’ancien Marseillais, une telle sanction aurait une conséquence simple : il pourrait dès à présent faire une croix sur la Coupe du Monde 20014 au Brésil

. La FFF ira-t-elle jusque-là ? A priori, une telle condamnation apparaitrait certes exemplaire, mais aussi très sévère.

Surtout, elle ne ferait que fragiliser un peu plus le sélectionneur, Laurent Blanc, qui n’a cessé lors de cet Euro de maintenir sa confiance à Nasri, même si celui-ci a débuté sur le banc face à l’Espagne.

En ce qui concerne Ménez, Ben Arfa et M’vila, les faits qui leur sont reprochés s’avèrent bien moins graves.

Pour s’être accroché avec Blanc à l’issue du match contre la Suède, Ben Arfa est sans doute celui qui risque le plus, avec une fourchette haute qui pourrait atteindre les quatre matches de suspension.

Ménez, lui, s’était rendu coupable d’un geste d’humeur déplacé vis-à-vis de son capitaine, Hugo Lloris, lors du match face à l’Espagne alors que M’vila se voit reproché sa sortie boudeuse lors de cette même rencontre.

Des attitudes dommageables, certes, mais qui sont le lot commun de toute équipe de football.

Sauf qu’après Knysna, la FFF ne veut plus rien voir qui dépasse d’un cadre déterminé à redorer l’image de l’équipe de France.

La voir sévir avec force ne serait alors qu’une conséquence de plus au désastre sud-africain il y a deux ans. Toujours le même en fin de compte… 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 26/06/2012

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport