Timothée Kolodziejczak : « M'épanouir »

 

timothee-kolodziejczak-2.jpgPremière recrue défensive de l'OGC Nice, le latéral gauche de l'Olympique Lyonnais s'est engagé ce matin avec les Aiglons pour quatre saisons. A 20 ans, il entend « prendre un nouveau départ ».

Timothée, te voilà niçois pour quatre saisons...


Les discussions se poursuivaient depuis quelques temps, et je suis vraiment très heureux qu'elles se se soient conclues positivement. J'étais effectivement sollicité en Ligue 1 ou à l'étranger, mais je ne voulais rejoindre aucun autre club que l'OGC Nice. C'était ma priorité.

La présence de Claude Puel a-t-elle pesé dans ta décision ?


Forcément. On se connait très bien et je sais ce qu'il attend de moi. J'ai travaillé trois saisons avec lui ; je sais à quoi m'en tenir. J'ai aussi été attiré par le beau projet qui démarre. Tout ne se fera pas du jour au lendemain, le club reste sur plusieurs saisons compliquées, mais on peut compter sur le coach pour tirer tout le monde vers le haut.

La présence de Fabian Monzon à ton poste ne t'a-t-elle pas gêné ?


Je pars numéro 2 mais il y aura une concurrence ; à moi de bousculer la hierarchie. Je suis là pour m'imposer, tout en respectant les autres, bien sûr. J'ai rejoint l'OGC Nice pour enchaîner, progresser m'épanouir. Montrer que je suis capable.

Tu as fait tes premiers pas en Ligue 1 à seulement 17 ans, au Parc des Princes...


Anthony Réveillère s'était blessé après 10 minutes de jeu. Je suis rentré à peine échauffé, sous les sifflets... C'était chaud (rires) ! Je m'en rappellerai un moment...

Tu as ensuite enchaîné quelques apparitions, mais seulement une la saison dernière...


Je ne faisais pas partie des plans du nouveau coach, et j'ai refusé de prolonger mon contrat. Je me suis ainsi retrouvé à l'écart. La saison a été difficile, mais je me suis accroché. J'ai même travaillé de mon côté avec un préparateur physique, pour rester en forme. Mais c'est aujourd'hui derrière moi. J'ai 20 ans, et je pense que c'est le bon âge pour prendre un nouveau départ.


« Mettre immédiatement le bleu de chauffe »


Que peux-tu apporter au Gym ?


Le coach dit que j'ai quatre poumons (rires). Je peux donc apporter offensivement. Je pense être plutôt à l'aise dans la relance, dans mon placement et mon jeu de tête. Après, je dois me montrer plus dur sur l'homme, même si je pense avoir déjà évolué.

Tu es expérimenté au niveau international puisqu'en plus d'apparitions en Ligue des Champions, tu as régulièrement été appelé dans toutes les sélections de jeunes...


Depuis 16 ans, oui. Une belle opportunité, qui m'a permis pendant plusieurs années de me frotter aux meilleurs jeunes d'Europe et de disputer beaucoup de gros matchs.

Si tu dois associer un joueur à l'OGC Nice ?


Je garde une belle image de Lilian Laslandes, leader d'une équipe qui marchait bien. J'ai fait deux bancs à Nice, j'ai pu constater et on m'a confirmé qu'il s'agit d'un public chaud. Qu'il faut immédiatement mettre le bleu de chauffe. C'est parfait.

 

 menu-01.gif

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 26/06/2012

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport