Saint-Etienne - Nice

 

 

st-etienne-nice.png

 

Réaction
02 mars 2013 à 21h58

Didier Digard : « Une soirée compliquée »

« C'est une soirée compliquée. On prend un but rapidement, on se retrouve à 10 contre une équipe en confiance. A 1-0 on pouvait encore espérer mais à 2-0 à la 60e, ça devient trop compliqué en infériorité numérique. C'est une défaite contre un concurrent direct certes, mais ça ne change pas ce que l'on a dit jusque là. On va essayer de faire notre bonhomme de chemin et on espère être toujours bien placé à cinq journées de la fin. »

(au micro de beIN Sport)

 
   

 

 

 

Un jour sans. L’OGC Nice a lourdement chuté ce samedi soir sur la pelouse de St-Etienne (4-0). Conséquence directe au classement: la 3e place tant convoitée échoit, au moins provisoirement, à l’AS St-Etienne. Les Verts doublent les Niçois, qui se retrouvent 5es.

Un début de match calamiteux

L’OGC Nice n’a pas espéré très longtemps dans cette rencontre. Dès les premiers instants, Gomis fauche Aubameyang dans la surface. Le fils de l’ancien Niçois Pierre Aubame convertit la sentence (1-0, 7e). 

Et le cauchemar prend forme quand, à la 24e minute, Eysseric intervient plus que maladroitement sur Clément. Deux pieds décollés du sol, un expulsé et une fracture ouverte de la cheville… Le jeune milieu niçois, plus malhabile que méchant, risque cependant quelques matches de suspension.

A dix contre onze, les Niçois ne se sentent plus de joie. Mais ne baissent pas les bras. Face à un adversaire en pleine confiance, les Aiglons ne parviennent cependant pas à créer le danger. En tout et pour tout, le Gym n'adressera qu'une seule frappe (Meriem). Hors cadre, d’ailleurs.

Vers une fin de saison palpitante?

A l’heure de jeu, las de la domination stéphanoise, les Aiglons craquent. Et l’ASSE se détache : Mollo centre pour Brandao (2-0, 60e), Aubameyang grille toute la défense pour permettre à Mollo de marquer dans le but vide (3-0, 70e) et Brandao profite du premier ballon d’Hamouma pour s’offrir un doublé (4-0, 74e).

Dédramatisons: rien de tragique dans ce revers. L’OGCN réalise toujours une saison époustouflante, et garde sa place dans le top 5. Et si le Gym voit revenir sur ses talons les deux derniers champions de France, Montpellier et Lille, la fin de saison n’en sera que plus palpitante. Parce que les jours sans, c’est pas si souvent…

 

 

 

 Les réactions


Claude Puel : « Je comprend la colère des dirigeants et des entraîneursinterview-puel8.jpg lors de la perte d’un joueur, mais il ne faut pas tout mélanger et ne pas dire n’importe quoi sous l’effet de cette colère. Il y a eu de l’engagement trop important et non maîtrisé de la part d’un joueur offensif qui n’a pas l’habitude de tacler. Il est très malheureux et il n’a jamais eu l’intention de blesser l’adversaire. Ça n’a pas été un match de voyous. Loin de la. »

Didier Digard : « C’était Une soirée compliquée. On entame très mal le match. On prend un but rapidement, on se retrouve à dix. Contre une équipe en confiance, à 1-0 ça peut aller, mais à 2… Ça ne change pas les choses qu’on a dit. C’est une défaite, mais ca ne reste que trois points de perdus ».

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 05/03/2013

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport