Montpellier - Nice (Amicaux )

 

Montpellier bat Nice


Troisième match et troisième victoire pour Montpellier ce vendredi.

Les champions de France en titre ont dominé Nice (2-1) grâce à un but d’Emanuel

Herrera dès la 4e minute et un autre de Fodé Koita au bout des arrêts de jeu (93e), juste

après l’égalisation niçoise de Renato Civelli (92e).

L'OGC Nice a du répondant

 

L'OGC Nice a tenu tête au champion de France, Montpellier, en match amical mais a cédé à la dernière minute du temps additionnel.

Il y avait comme un air de vacances sur la pelouse du Grau du Roi. Devant des spectateurs qui sortaient tout droit de la plage et devant Hexagoal (le trophée de champion), présenté avant le match, les sourires s'affichaient sur les visages montpelliérains.

Michel Mézy, l'enfant du pays, Loulou Nicollin et René Girard semblaient profiter de chaque moment. Mais les Niçois n'avaient pas fait ce long déplacement en bus pour jouer les faire-valoir.

Dans ce deuxième match de préparation, il y eut de l'engagement et du rythme. Montpellier, qui n'alignait pas (au coup d'envoi) ses trois meilleurs éléments de la saison dernière : Giroud (transféré à Arsenal), Belhanda (cheville) et Bedimo (reprise), n'a pourtant pas eu besoin de beaucoup de temps pour rentrer dans son match. Sur un débordement de Jeunechamp, Mounier centrait pour Herrera, qui, d'une reprise du droit en extension, trompait Delle (4e).

Le Gym ne baissait pas les bras et réagissait rapidement. Bahoken débordait côté gauche et centrait au 2e poteau pour Digard, sauf que Jourdren devançait le capitaine niçois. Puis c'était au tour des latéraux de s'illustrer : la frappe de Jeunechamp à ras de terre rasait le poteau gauche de Delle (21e). Monzon faisait un joli numéro. Après un relais avec Dao, l'Argentin débordait côté gauche, repiquait dans le centre, feintait Saïhi et déclenchait une frappe puissante du gauche que Jourdren se contentait de détourner (25e).

Mais le principal animateur s'appelait Mounier. L'ancien niçois trouvait Herrera dans l'axe, heureusement le tir de l'Argentin était contré par Pejcinovic, puis par Delle.

Le Gym avait du mal à développer son jeu, mais répondait au défi physique. D'ailleurs les hommes de Girard commençaient à reculer. Jusqu'à ce que Bedimo et Utaka ne fassent leur entrée sur le côté gauche (61e). Deux vrais poisons. L'ancien Rennais profitait d'un service de Charbonnier pour offrir une balle de but à Koita, qui manquait complètement le cadre (74e).

A cinq minutes du coup de sifflet final, Utaka avait l'occasion de tuer le match, mais Hassen sortait dans ses pieds et gagnait son face-à-face.

On jouait le temps additionnel et les jeunes supporters héraultais se rapprochaient des grillages en quête d'autographe. Pourtant le jeu se poursuivait. Sur coup de pied arrêté, Civelli d'un magnifique retourné, égalisait (92e).

Après le nul contre Bordeaux (1-1), samedi dernier, Nice allait prolonger cette invincibilité face à un autre cador. Sauf que sur le renvoi, Koita profitait d'une hésitation défensive pour tromper Hassen du point de penalty (93e).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 21/07/2012

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport