Nice-Dijon

 

 

nice-dijon.png

Nice s’en sort aux tirs au but

111/01 19h40 - Football, CdL

 

Nice a arraché sa qualification pour les ½ finale de la Coupe de la Ligue en dominant Dijon à l’issue de l’épreuve des tirs au but. A l’issue du temps réglementaire, les deux équipes étaient à égalité 3-3. Sur leur pelouse, les Aiglons se sont finalement imposés 5 tirs au but à 3.

 

René Marsiglia (entraîneur de Nice) : «Je suis fier de m'identifier à cette équipe qui assume ses erreurs et avance. Sa réaction pour revenir trois fois au score m'a fait plaisir. Elle n'a jamais baissé les bras. Je pense à la réaction de Kevin Gomis, qui fait une bêtise sur le penalty de Dijon en fin de prolongation et qui prend ses responsabilités pour tirer le 3e tir au but, cela me donne des frissons. Mais il faudrait quand même apprendre à encaisser moins de buts. Nous sommes à une marche du Stade de France, c'est vrai. Mais c'était déjà le cas l'an passé et nous n'avions pas su saisir notre chance devant Lille en Coupe de France. Alors, ce soir, nous sommes contents de ce que nous avons réalisé mais nous ne regardons pas plus loin. Il faut déjà digérer et récupérer ce match face à Dijon, les prolongations, le stress des tirs au but pour préparer le déplacement à Brest.»

Gomis : «Ma plus grande émotion»

Kevin Gomis (Nice) : «Pour quelqu'un jouant très peu, je suis passé par toutes les couleurs devant Dijon. Après ma faute sur Sankharé à l'origine du troisième but adverse sur penalty, j'était très abattu. J'avais été si naïf sur l'action. Je vais retenir la leçon. J'avais à coeur de me faire pardonner et j'ai pris mes responsabilités dans la séance de tirs au but. A Naval, au Portugal, je tirais les penalties. En pro, cette qualification est ma plus grande émotion. Nous n'avons qu'une envie: emmener nos supporters au Stade de France.»

François Clerc (Nice) : «Après Lille (4-4, 19e j.), c'est de nouveau un scénario incroyable! Il a tourné en notre faveur. On sait bien que cela ne nous sourira pas toujours. Il y a des petites choses à corriger dans notre jeu mais dans l'esprit, on est là. Il y a une forte identité dans notre club qui nous pousse à ne rien lâcher. On a peut-être mis un peu de temps à le comprendre mais maintenant on l'a bien dans la tête.» (Avec AFP)

Nice revient de loin

 

Mené à trois reprises, Nice a arraché la victoire face à Dijon à l'issue de la séance de tirs au but (3-3, 5 t.a.b 3), ce mercredi en quarts de finale de la Coupe de la Ligue

Nice y prend goût. En difficulté en Championnat, où ils pointent à la dix-septième place, les Aiglons ont composté leur billet pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue, une compétition qui leur offre une véritable «bouffée d'oxygène», dixit Nemanja Pejcinovic. Vainqueurs de Dijon aux tirs au but (3-3, 5 t.a.b 3) ce mercredi après-midi au Stade du Ray, les hommes de René Marsiglia rejoignent le dernier carré de la compétition pour la deuxième fois en quatre ans. Avec, cette fois-ci, l'objectif de franchir un palier supplémentaire.

Nice a de la ressource

Mené à trois reprises, l'OGCN a su trouver les ressources nécessaires pour s'éviter une nouvelle contre-performance. Dans un match où le réalisme offensif a longtemps été mêlé à une indéniable fébrilité défensive, Anthony Mounier (34e) a répondu à l'ouverture du score de Thomas Guerbert (19e). Alors que Dijon pensait tenir la victoire après un but de Jovial, bien servi par l'excellent Benjamin Corgnet (59e), Renato Civelli a envoyé les deux équipes en prolongation en trompant Baba Tchagouni de la tête (77e).

Le scénario, fou et renversant, s'est poursuivi. Tenaces et hargneux, les Aiglons, à nouveau menés après un penalty transformé par Eric Bauthéac (116e), ont réagi grâce à Fabian Monzon, sur un magnifique coup franc (118e). Auteur d'une prestation séduisante, Younousse Sankharé a ensuite manqué son tir au but, laissant le soin à Mounier de qualifier les siens au terme d'un match rempli d'enseignements ! Malgré une nette domination dans le jeu, les Bourguignons ont, eux, de nouveau péché par manque de concentration. Un mal récurrent qu'ils devront vite soigner. -P.J

mouiernicevrevientdeloin.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 12/01/2012

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport