Nice - Montpellier

 

Pronostics : Ogcn - Monpellier

 

nice-montpellier-1.png

 

Un nul pour finir

L'OGC Nice a vu une nouvelle page de sa riche histoire s'écrire, aujourd'hui. Le Nice – Montpellier du 1er septembre 2013 restera à tout jamais le dernier match du Gym dans le mythique stade du Ray. L'ultime épisode d'un peu plus de 85 ans d'émotions..

 

Un événement que le club, la ville et les Niçois ont célébré tout le week-end. Samedi sur le village du Ray, installé place Masséna. Puis ce dimanche, lors de la dernière montée au Ray, à laquelle ont participé des milliers de supporters.

 

Sous les yeux de plus d'une centaine d'anciens Aiglons invités pour l'occasion (dont Bjekovic, Djelmas, Baratelli, Jouve, Pamarot, Varrault, …) et dans une ambiance phénoménale, Claude Puel* a reconduit le même onze de départ que trois jours plus tôt face à Limassol, à l'exception de Palun* et Brüls.

 

Portés par le soutien du public, Didier Digard* et les siens imposaient d'emblée leur cadence à l'adversaire. Plus tranchants, ils étaient logiquement récompensés peu après le quart d'heure de jeu. De la tête, Timothée Kolodziejczak* reprenait un bon corner d'Eric Bauthéac* (1-0, 18e). Un score que Christian Brüls aurait pu aggraver dans la foulée, si son coup de boule n'avait pas filé légèrement à côté de la lucarne de Pionnier (23e).

 

Maîtres dans les duels et dans le jeu, guère inquiétés, les Niçois allaient cependant concéder une première égalisation. Opportuniste – comme d'habitude – l'ancien Aiglon Souleymane Camara profitait d'une hésitation du jeune Jordan Amavi pour récupérer le cuir et tromper Ospina d'une frappe croisée (1-1, 34e).

 

Un rebondissement auquel les rouge et Noir ont bien su réagir. Parfaitement décalé par Mendy à l'entrée de la surface, Eysseric éliminait El Kaoutari pour décocher une frappe pied gauche imparable (2-1, 43e).

 


Le rythme ralenti au retour des vestiaires, les Aiglons n'allaient pas tarder à encaisser le dernier but de l'histoire du Ray. Un coup franc du gaucher Siaka Tiené depuis les 20 mètres, plein axe.

 


Malgré leur supériorité face à un adversaire qui procédait essentiellement en contre, jamais les hommes de Claude Puel* ne seront parvenus à conclure ce week-end de fête par une victoire. Ils empochent cependant leur cinquième point de la saison en quatre journées en épilogue d'un mois d'août chargé.

menu-01.gif

 

01-09-2013-20-06-32.png

 

 

but-kolo.jpg

 

 

700.jpg

 

ray-actions-2-1.jpg

 

Timothée Kolodziejczak* : « On paye cash nos deux erreurs»

« C'est frustrant. On avait le match en main, Montpellier n'a pas eu beaucoup d'occasions. On paye cash nos deux erreurs. C'est dommage car on a montré de belles choses sur un terrain difficile. Il y avait un peu de fatigue en fin de match je pense que ça s'est vu. On n'a pas perdu, c'est l'essentiel, mais c'est vrai qu'on pouvait prendre les trois points. On prend les deux buts sur un manque de concentration, même si je ne mets pas la faute sur Jordan (Amavi) qui a fait un gros match à côté de ça. J'espère qu'on retrouvera la même ambiance dans le nouveau stade. »

logo-1.gif

 

Timothée Kolodziejczak* 

«Cet après-midi, il nous a juste manqué un peu de concentration.

Je ne mets pas la faute sur Jordan (Amavi à l'origine des deux égalisations montpelliéraine, ndlr).

Cela arrive. Mais nous avions la possession du ballon.

C'est vraiment dommage de ne pas être parvenu à prendre les 3 points.

Je ne m'attendais pas trop à marquer mon tout premier but en L1.

C'est sympa de terminer au Ray avec ce but.

Quant à mon nouveau poste de défenseur axial, j'ai de plus en plus de repères, j'essaie de faire le maximum.

J'espère avoir encore une marge de progression».


france-football.gif


 

ray-actions-2-1.jpg

 

Puel* : «Une ambiance vraiment énorme»

«Pour cette der des der au Ray, un moment très particulier et chargé d'émotions, les joueurs ont tout donné dans une ambiance vraiment énorme», a déclaré Claude Puel* dimanche après le nul (2-2) de Nice contre Montpellier.


 


 Claude Puel* (entraîneur de Nice) : «Par rapport au contenu de notre match, ce 2-2 n'est pas cher payé par Montpellier.

Notre première période a été très bonne malgré un terrain très difficile.

Je ne crois pas que nous ayons concédé une occasion sur action de jeu, d'où une véritable frustration.

Nous aurions pu faire bien mieux. Certaines situations auraient pu nous donner un penalty.

En seconde période, on a accusé beaucoup de fatigue.

Au-delà de deux couacs depuis le début août (OL et Apollon Limassol), l'équipe a toujours su rebondir et bien négocier les matches malgré l'enchaînement de rencontres rapprochées, les blessures ou suspension.

En termes comptables, nous sommes en dette par rapport à ce qui a été produit.

Pour cette der des der au Ray, un moment très particulier et chargé d'émotions, les joueurs ont tout donné dans une ambiance vraiment énorme

france-football.gif

 

 

ray-actions-2-1.jpg

 

 

 

7.pdf 7.pdf

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 05/09/2013

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport