Les années de gloire (1950-1960)

Les années cinquante sont les plus glorieuses pour l'OGC Nice avec quatre titres de champion de France (1950-1951, 1951-1952, 1955-1956 et 1958-1959) et deux Coupes de France (1951-1952 et 1953-1954). Le club, qui rivalise avec le grand Stade de Reims, est le premier à obtenir deux titres de champion de France consécutifs et réalise le doublé coupe-championnat en 1952.

Il est emmené par son légendaire capitaine, Pancho Gonzales (1951-1961) et des joueurs devenus mythiques : Victor Nurenberg (1951-1960), qui sera de tous les titres comme Pancho Gonzales, Yeso Amalfi, Antoine Bonifaci (1950-1953), Just Fontaine qui inscrit 44 buts entre 1953 et 1956, Hector de Bourgoing, Ruben Bravo (1954-1957), Joseph Ujlaki (1953-1958), Jacques Foix (1956-1961), Georges Lamia (1957-1963), Keita Oumar dit Papa Barrou, resté célèbre pour ses fameux pointus. Il est conduit par de grands entraîneurs dont Numa Andoire (1951-1952), Luis Carniglia (1955-1557) et Jean Luciano (1957-1962).

La ville s'enthousiasme pour les exploits du club. Le Stade du Ray est plein à craquer et les spectateurs sont parfois assis sur le bord de la pelouse.

En 1960, grâce à un triplé de Vic Nurenberg, l'OGC Nice bat à domicile le Real de Madrid de Ferenc Puskas (3 à 2) en quart de finale de la Coupe des clubs champions européens. Au retour, les madrilènes s'imposent 4 à 0 devant 85 000 spectateurs, face à des niçois contraints de jouer à dix pendant plus de la moitié du match.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 06/11/2011

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport