Metz-Nice

 

Anin de retour !
anin-est-content.jpg

Privé de David Ospina (suspendu) et Mahamane traoré (CAN), Claude Puel peut en revanche compter sur le retour très attendu de Kévin Anin pour affronter Metz, dimanche en 32es de finale de la Coupe de France (14h15).

Le milieu de terrain de 26 ans, revenu dans le groupe il y a quelques semaines après avoir souffert de soucis personnels, n'a plus joué pourle Gym depuis le 25 août dernier.

 

 

 

 

 

 

Le groupe niçois

 

Delle, Hassen - Civelli, Genevois, Gomis, Kolodziejczak, Palun, Pejcinovic - Abriel, Anin, Diaz, Digard, Eysseric, Meriem, Rafetraniaina - Bauthéac, Bosetti, Cvitanich, Maupay.

 

 

 

L'OGC Nice qualifié dans la douleur en Coupe de France

L’OGC Nice obtient à Metz (2-3 a.p.) son ticket pour les 16es de finale de la Coupe de France, ce dimanche après-midi.

L’OGC Nice s’est qualifié avec labeur pour les 16es de finale de la Coupe de France, ce dimanche après-midi. Les Aiglons ont écarté Metz (2-3) après prolongations, grâce à un but de Neal Maupay et un doublé de Valentin Eysseric. Ils connaîtront tout à l’heure leur prochain adversaire dans cette compétition. 

Un début de match tranquille

D’ici là, ils auront le temps de comprendre ce qui s’est passé à la pause. Résumons : à la demi-heure de jeu, Nice joue en supériorité numérique et mène au score grâce à sa jeune pépite, opportuniste dans les six mètres (27e). Appliqués, jamais inquiétés, les Aiglons gèrent, cherchent le K.-O. 

Le FC Metz revient fort

Mais au retour des vestiaires, tout se détraque. Les Lorrains sont incisifs, les Aiglons dépassés. A l’image de Joris Delle, lobé par l’aile de pigeon de N’Gbakoto (54e). Sans souffle, Nice déjoue plus qu’il ne joue. La fluidité ? Envolée. Les individualités ? Un cran plus bas, toutes. Il faut attendre le dernier quart d’heure pour revoir le Gym. Kevin Diaz trouve un Carrasso brillant (76e), Abriel touche du bois (78e). Kevin Anin, quatre mois après, entre en jeu. 

Un match intense

En prolongations, le FC Metz craque et Valentin Eysseric conclut deux belles actions collectives (96e, 107e). Un dernier but lorrain (114e) ajoute une touche finale à un spectacle agréable, vivant, tendu aussi. Un piège dont les Aiglons se sont extirpés avec patience. 2013 commence bien.

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 06/01/2013

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport