2 ème Etape (Jeudi 17 Janvier 2013)

 

ES5-Labatie d’Andaure – Lalouvesc (19,08 km) 

(Jeudi 17 Janvier 2013 , 09h33)

 

es5-es8. es5-es8.pdf

 

 

Profil de la spéciale


Cette spéciale est atypique avec des successions de virages tout le long de ce chrono. Peu de chances d’avoir de la neige, mais la glace et le verglas pourraient être présents à certains endroits en sous-bois notamment.

En cas de conditions compliquées, les sorties de route pourraient être nombreuses dans ce chrono.


Conditions


La spéciale est recouverte à 70% de neige avec une partie sèche seulement au départ.



Faits marquants


Tout le monde sera avec quatre pneus cloutés dans cette spéciale.

Dominé en début de chrono sur des conditions « sèches », Sébastien Ogier a fait la différence sur la fin plus enneigé. Il reprend 5s4 à Sébastien Loeb.

Revenu assez proche du pilote Volkswagen hier soir, Mikko Hirvonen n’est pas du tout dans le coup et perd 1s/km face à Ogier. Dani Sordo en profite pour revenir à 4s2 de son coéquipier en lutte pour le podium.

Peu en confiance sur la neige déjà hier, Jari-Matti Latvala déçoit encore dans cette première spéciale et perd sa cinquième place face à un très bon Evgeny Novikov qui signe le deuxième temps. Bryan Bouffier et Juho Hänninen sont en forme ce matin et restent en course pour une place dans le top 5.

En WRC-2, c’est l’allemand Sep Wiegand qui mène toujours devant Armin Kremer à une minute. En 2 roues motrices, Mathieu Maurage ne lâche que 2s3 face à Andrea Crugnola qui reste donc en tête de la catégorie. C’est Renaud Poutot qui signe le meilleur temps de la classe dans ce chrono.


Réactions des pilotes


Loeb : « La fin de la spéciale est très jolie, c’est complètement enneigée et large, c’est très sympa. Je ne sais pas si c’est une bonne chose d’être premier sur la route dans ces conditions avec la neige fraîche. »


Ogier : « C’est super de piloter dans de telles conditions. C’est glissant mais très sympa. »


Hirvonen : « Je ne sais pas ce que je fais de mal, quand c’est étroit, c’est juste une question de confiance, ce n’est pas bon du tout. »


Sordo : « C’est mieux qu’hier, je suis assez content, vous apprenez tout le temps. Je me sens bien dans la voiture, j’ai besoin de changer des petites choses au setup. »


Latvala : « J’ai tapé dans la neige et j’ai eu du mal dans cette spéciale. Je n’ai pas trop confiance. »


Novikov : « Je suis en confiance, j’ai bien roulé et j’ai adoré piloter dans cette spéciale pour être honnête. »


Ostberg : « La spéciale était assez bien, mais il n’y a pas de grip, j’ai besoin d’en trouver plus, c’est difficile. »


Bouffier : « C’était sympa de piloter dans ces conditions avec de la neige partout. J’ai essayé de bien piloter. »


Hänninen : « C’était une spéciale très enneigée, je continue à apprendre la voiture dans ces conditions. »


Maurin : « Très belle spéciale, beaucoup de neige. Je me sens mieux et j’adore piloter dans de telles conditions. »

 

ES6-St-Bonnet – St-Julien-Molhesabate – St-Bonnet (25,45 km)  

(Jeudi 17 Janvier 2013,10h14 )

 

Profil de la spéciale


Cette spéciale hyper-rapide peut être quasiment enneigée à 100% et représente une spéciale complètement différente en fonction de la météo.

Si la spéciale est sèche, les passages en 5e et 6e seront nombreux avec une route étroite jusqu’au pont de Chirat pour terminer ensuite par une route plus large. En cas de neige, les spectateurs devraient en prendre plein la vue.

Conditions


C’est la spéciale la plus enneigée de la journée où la température est glaciale ce matin et la neige tombe par intermittence.



Faits marquants


Légèrement plus rapide que Sébastien Loeb sur la première partie du chrono, Sébastien Ogier effectue un tête-à-queue en fin de spéciale et perd 3s9 sur le pilote Citroën.

L’énorme performance de ce chrono est signé par Evgeny Novikov qui a su profiter de sa position sur la route pour signer un temps canon !

En devançant Mikko Hirvonen de quasiment dix secondes, Dani Sordo passe à la troisième place devant son coéquipier finlandais. Derrière, Bryan Bouffier perd quasiment une minute notamment à cause d’un tête-à-queue alors que Juho Hänninen est complètement dans le coup. M-Sport signe un triplé dans cette spéciale « suédoise ».

En 2 roues motrices, Mathieu Maurage a dépassé Andrea Crugnola dans ce chrono (l’italien perd finalement deux minutes) alors que Sébastien Chardonnet signe le scratch et revient à moins de deux minutes de Maurage.



Réactions des pilotes


Loeb : « C’est une spéciale très rapide, c’est très glissant spécialement pour moi car j’ai beaucoup de neige et je dois nettoyer. J’essaye d’attaquer mais ce n’est pas possible, il n’y a pas de grip. C’est moins sympa que dans la première où je pouvais m’amuser. »
Ogier : « Beaucoup de neige dans cette spéciale, nous avons fait un tête-à-queue mais ok. Je pense que les gars derrière seront avantagés et plus rapides. »
Hirvonen : « Cette spéciale était meilleure, beaucoup de neige, mais propre. Meilleur pilotage finalement… »
Sordo : « J’ai eu vraiment peur dans cette spéciale, il n’y avait pas de grip du tout, mais c’est constant… »
Latvala : « Nous avons vraiment été malchanceux dans la première spéciale, nous avons crevé et maintenant je commence à comprendre comment piloter. »
Novikov : « C’était assez difficile mais nous avons adoré. Il faut tout le temps être en glisse donc ça me va bien. »
Ostberg : « C’est mieux, nous avons un peu changé la voiture. Ce n’est pas une mauvaise spéciale pour nous. »
Bouffier : « C’était très difficile. J’ai fait un tête-à-queue. Je pense que je prenais les virages un peu trop vite et que je glisse trop. Mais c’est sympa de piloter sur la neige. »
Hänninen : « J’étais très proche de sortir de la route, mais nous sommes chanceux d’être à l’arrivée. Je dois être plus prudent dans ces conditions. »
Maurin : « C’était magnifique, très rapide, c’était très facile de faire une erreur. Il n’y a pas de murs de neige donc nous ne pouvons pas piloter en sécurité dans les portions rapides. »
Wiegand : « Cette spéciale était folle, incroyable. »
Burri : « Pas un bon pilotage pour moi. J’étais assez lent. Pas de grip. »

 

ES7-Lamastre – Gilhoc – Alboussière (21,72 km) 

(Jeudi 17 Janvier 2013,11h37)

 

Profil de la spéciale


Cette s’apparente à celle du Moulinon avec une route sinueuse mais rapide. On débute par une route bosselée en légère montée pour aborder ensuite une descente sale parfois en sous-bois vers Gilhoc.

La fin de la spéciale devient plus sinueuse et étroite avec encore des cordes qui devraient largement salir ce chrono.

 

Conditions


C’est la spéciale la moins enneigée de la journée mais elle comporte quand même plus de dix kilomètres sur une neige compacte (2e partie du chrono). Jusqu’à Gilhoc (mi-spéciale environ), la surface alterne entre le sec et la glace.

 

Faits marquants


Malgré des conditions très compliquées ce matin, Sébastien Loeb gère parfaitement son rallye et va rejoindre Valence avec plus d’une minute d’avance sur Sébastien Ogier.

Comme dans l’ES6, Evgeny Novikov est en grande forme et souligne l’excellent travail de ses ouvreurs (François Delecour et Denis Giraudet). Grâce à ce second scratch consécutif, le russe s’intercale entre les deux DS3 officielles de Sordo et Hirvonen.

Loin derrière les deux français, Mikko Hirvonen montre encore une fois ses limites quand l’adhérence est très faible et changeante. Ce n’est pas beaucoup mieux pour Dani Sordo qui avoue ne pas prendre de plaisir dans de telles conditions contrairement à la spéciale précédente où la neige avait régalé l’ensemble des équipages.

Leader des deux roues motrices depuis la dernière spéciale, Mathieu Maurage conserve la tête avec un peu plus d’une minute d’avance sur l’italien Andra Crugnola.

 

ES8-Labatie d’Andaure – Lalouvesc (19,08 km) à partir de 14h50

(Jeudi 17 Janvier 2013)

 

 

Profil de la spéciale


Cette spéciale est atypique avec des successions de virages tout le long de ce chrono. Peu de chances d’avoir de la neige, mais la glace et le verglas pourraient être présents à certains endroits en sous-bois notamment.

En cas de conditions compliquées, les sorties de route pourraient être nombreuses dans ce chrono.


Conditions


Il y a beaucoup de moins de neige pour ce second passage qui pourrait pourtant être plus piégeux à cause des nombreuses cordes qui ont rendu la route très sale par endroit. Quelques plaques de glaces sont toujours présentes.



Faits marquants



Tous les équipages du WRC sont partis avec six pneus cloutés.

Comme hier après-midi, Sébastien Ogier ne semble plus dans le rythme de Sébastien Loeb sur une spéciale plus sale que ce matin. Le pilote phare de l’équipe Volkswagen veut absolument assurer sa deuxième place et pointe désormais à 1min26s du pilote Citroën.

Etincelant en fin de matinée, Evgeny Novikov estime avoir été trop prudent mais reste quatrième pour seulement trois dixièmes face à Mikko Hirvonen.

Troisième au scratch, Dani Sordo conforte cette position en signant le second chrono.

En 2 roues motrices, Mathieu Maurage signe le scratch et conforte ainsi sa place de leader de la catégorie devant Crugnola, Chardonnet et Poutot.


Réactions des pilotes


Loeb : « Il faut suivre les traces et surtout ne pas en sortir. Je ne sais pas ce que çadonne au niveau du temps mais je suis content de mon pilotage. »


Ogier : « Je n’ai pas à me soucier de Loeb, il ne fait pas le championnat. Donc pour l’instant ça va très bien. »


Hirvonen : « J’essaye de faire aussi bien que possible, c’est un peu mieux. »


Sordo : « Il y a plus de trajectoires propres, la fin était complètement enneigée. J’ai adoré la spéciale. »


Latvala : « Je ne sais pas ce qui ne va pas, mais le temps n’est pas bon. Je n’ai pas de solutions. »


Novikov : « J’ai été trop prudent. »


Ostberg : « J’ai autant lutté qu’hier. J’ai besoin de prendre du recul et essayer autre chose. »


Bouffier : « Je suis assez satisfait de ma performance, mais le temps n’est pas bon. Je m’amuse beaucoup à piloter sur la neige mais c’est très glissant. »


Maurin : « Ce n’était pas bien. J’ai fait quelques changements sur la voiture et c’était pire, la voiture bougeait beaucoup et je ne pouvais pas aller vite. »


Hänninen : « Les conditions sont très difficiles, j’attendu plus de glace. Nous n’avons plus beaucoup de pneus cloutés donc j’ai roulé proprement. »

 

ES9-St-Bonnet – St-Julien-Molhesabate – St-Bonnet (25,45 km) à partir de 15h31 (Jeudi 17 Janvier 2013)

 

Profil de la spéciale


Cette spéciale hyper-rapide peut être quasiment enneigée à 100% et représente une spéciale complètement différente en fonction de la météo.

Si la spéciale est sèche, les passages en 5e et 6e seront nombreux avec une route étroite jusqu’au pont de Chirat pour terminer ensuite par une route plus large. En cas de neige, les spectateurs devraient en prendre plein la vue.


Conditions


La spéciale n’a pas beaucoup bougé par rapport à ce matin et la neige est encore bien présente avec une température largement négative (-10°C).


Faits marquants


Superbe performance de Juho Hänninen qui signe largement son premier scratch en WRC ! Le pilote M-Sport revient ainsi à seulement 1s8 de Jari-Matti Latvala sixième, qui n’a toujours pas trouvé le bon feeling au volant de la Polo R WRC.

Deuxième temps pour Evgeny Novikov qui a pris le risque de ne prendre qu’une seule roue de secours pour cette boucle. Le russe revient à onze secondes de Dani Sordo.

Devant, Sébastien Loeb continue d’assurer tout comme Sébastien Ogier qui perd encore huit secondes sur le pilote Citroën.

En deux roues motrices, Mathieu Maurage réalise la bonne opération de cette spéciale puisque le second Andrea Crugnola a crevé. Sébastien Chardonnet grimpe ainsi à la deuxième place mais à plus de deux minutes de Maurage, excellent 17e au scratch.



Réactions des pilotes


Loeb : « C’est plus glissant que ce matin, il faut être très prudent et patient dans les virage. Il faut être très concentré, j’ai fait une bonne spéciale, c’était bien. »


Ogier : « C’est assez glissant mais le grip est constant. Nous n’avons pas attaqué dans celle-ci. »


Hirvonen : « Je ne suis pas content, la voiture sous-vire beaucoup dans la spéciale. Je ne peux pas garder une bonne trajectoire. »


Sordo : « Je suis content de mon feeling et de ma vitesse. C’est très difficile. »


Latvala : « Ce n’est pas assez, c’est difficile de trouver le bon rythme. Je n’arrive pas à trouver la confiance. »


Novikov : « Je vise la troisième place de Sordo. »


Bouffier : « Cette fois je n’ai pas fait d’erreurs. Le grip était meilleur. C’est super intéressant car j’apprend à piloter sur la neige et la voiture est fantastique. »


Ostberg : « C’est assez bien, j’ai changé les pneus avant la spéciale. »


Hänninen : « C’est un bon temps finalement. C’est la seule spéciale où je suis capable de piloter la voiture à son maximum. Les autres spéciales sont trop compliquées. »


Maurage : « C’était une bonne spéciale pour nous, Anders a fait du bon boulot. On contrôle notre course. »

 

ES10-Lamastre – Gilhoc – Alboussière (21,72 km) à partir de 16h54

(Jeudi 17 Janvier 2013)

 

 

Profil de la spéciale


Cette s’apparente à celle du Moulinon avec une route sinueuse mais rapide. On débute par une route bosselée en légère montée pour aborder ensuite une descente sale parfois en sous-bois vers Gilhoc.

La fin de la spéciale devient plus sinueuse et étroite avec encore des cordes qui devraient largement salir ce chrono.


Conditions


Cette spéciale a bien évolué depuis ce matin et les conditions restent très changeantes. Une partie sèche pour débuter, humide ensuite pour finir sur un mélange neige/glace. Il faudra faire attention à la boue accumulée depuis le premier passage, spécialement sur la fin.


Faits marquants


Sébastien Loeb termine parfaitement la journée en signant le scratch, une demi-seconde devant Sébastien Ogier.

Le pilote Citroën rentre donc à Valence avec plus d’une minute d’avance sur le pilote Volkswagen, au terme d’une étape complètement maitrisée. Engagé dans une bagarre avec Evgeny Novikov, Dani Sordo réagit parfaitement et conserve quinze secondes d’avance sur le russe.

Après avoir signé un scratch dans St-Bonnet, Juho Hänninen retrouve un rythme plus modeste sur une spéciale bien différente où le grip était très variable.

En bagarre face à Martin Prokop pour la dixième place, Julien Maurin doit abandonner après avoir cassé un triangle à l’avant dans une corde. Etape parfaite pour l’allemand Sep Wiegand qui mène toujours la catégorie WRC-2.

En deux roues motrices, Mathieu Maurage conserve largement la tête puisqu’il conserve plus de deux minutes d’avance sur Sébastien Chardonnet, leader du WRC-3.

Trois spéciales sont au programme de la troisième journée disputée demain avec 92 km de chronos.



Réactions des pilotes


Loeb : « C’était une bonne journée. St-Bonnet était incroyable avec de la neige à 100%. Cette spéciale est plus cassante avec beaucoup de cordes. Nous avons gardé notre avance, pour l’instant tout se présente bien mais ça reste très piégeux. »


Ogier : « Je suis vraiment content, il y a encore beaucoup à faire. Je n’ai aucun problème avec la Polo. J’essaye de conserver la deuxième place. »


Sordo : « Vraiment une belle bataille, nous allons voir. »


Hirvonen : « C’est comme ça, c’était très difficile. Je ne suis pas du tout content de la journée. »


Bouffier : « C’est une spéciale asphalte celle-ci vous êtes sûrs ? (au sujet de la boue). C’est un beau rallye avec une superbe voiture. C’est intéressant de piloter sur la neige. Je veux finir ce rallye. »


Ostberg : « Je ne suis pas content, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais nous avons perdu beaucoup de temps. »


Hänninen : « Je n’oublierai jamais cette journée, c’était bien pour moi, j’ai beaucoup appris sur la voiture. Ce n’est pas facile car je sais que la voiture marche bien mais les conditions ne sont pas faciles. Mais je suis content d’être ici. »


Wiegand : « Une très bonne journée, nous n’avons pas eu de problèmes. Je pense (Maurin) qu’il a tapé un mur, l’équipage va bien mais je pense qu’il va abandonner. »


Maurage : « On doit continuer comme ça sur le reste du rallye, faire de bons temps et ne pas faire d’erreurs. »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 28/01/2013

 

Ogcn Ogcn Logo allianz riviera France Ogcn 1 Logo Sport